Camp de vacances pour tous !

L'école Daniel prend vie dès cet été

Premier camp de vacances pour les enfants de 3 ans à 16 ans.

Du 20 au 26 juillet 2019 - 350€ et 300€ à partir du 2ème enfants et au-delà.

Les places sont limités donc n'attendez pas.

Pour toute information et inscription, merci de contacter le 06.67.90.56.04

possibilité de paiement 50€ par mois

Fiche d'inscription :

Chaine de solidarité

Tout d'abord quelque chiffre :

Un quart des jeunes de 5 à 19 ans, soit trois millions d'enfants, ne sont pas partis en vacances en 2011, selon une étude de l'Observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes (Ovlej). Depuis 2004, la situation ne s'est pas améliorée. 15 % d'entre eux, soit deux millions de jeunes, n'ont pas quitté leur domicile, même pour une nuit.

Le taux de non départ est particulièrement élevé chez les enfants d'agriculteurs (46 %), d'employés (31 %) et d'ouvriers (34 %), ces derniers étant beaucoup plus nombreux dans l'ensemble de la population. Chez les cadres supérieurs, partir en vacances est une norme (largement reprise dans les médias), c'est loin d'être le cas pour tous les autres groupes sociaux.

Les vacances des enfants selon les revenus

L'une des raisons principales du non départ est le manque d'argent. La moitié des enfants des familles aux revenus modestes (moins de 1 500 euros nets mensuels) n'est pas partie en vacances en 2011. C'était le cas pour seulement 6 % des enfants qui vivent dans une famille dont les revenus sont supérieurs à 4 000 euros. La hausse des prix de l'hébergement de loisir (gîtes, locations, hôtels, campings, etc.) d'un côté, et le désengagement des collectivités locales de ce secteur a compensé pour une grande part l'élévation des revenus des familles.

Source : https://www.inegalites.fr/Les-enfants-inegaux-face-aux-vacances?id_theme=19

Il faut agir !

Nous mettons en place une chaîne de solidarité, pour permettre aux familles les plus démunies d'envoyer au moins l'un de leurs enfants en vacances.

Le montant total des dons sera divisé par le nombre d'enfant ayant droit à ce programme.

N'hésitez pas, car tous ces enfants compte sur vous.

Pour plus d'information, n’hésitez pas à nous écrire